• LA COULEUR DES DRAGONS

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Bleus, rouges, vertes, noires, blanches ou dorées : les robes des dragons trahissent le caractère de leurs propriétaires. Des indices précieux pour celui qui aurait l’audace de s'aventurer sur leur territoire…

    Ce sont ses écailles qui donnent au dragon sa rutilante coloration. En forme de petites lames de couteau, elles sont composées d’un assemblage complexe d’os, de cartilage et de kératine, une protéine fibreuse extrêmement solide. Lorsque le jeune dragon vient au monde, ses écailles sont uniformément grisâtres et molles. Elles n’acquièrent leur dureté et leur teinte qu’au fil du temps. Si le dragon est en mauvaise santé, elles deviennent sombres et ternes. À l’inverse, quand le dragon d'écorce de séduire une femelle, elles sont plus brillantes et colorées que jamais.

     

     

    Bien que la robe des dragons présente une vaste palette de couleurs, on peut les regrouper en cinq teintes principales : le blanc, le bleu, le rouge, le vert et le noir.

    Les dragons blancs sont les plus primitifs. On les croise sous les climats polaires, où ils vivent dans des cavernes gelée. Ils ne s’occupent guère des humains, mais gardez vous cependant de les provoquer : leur souffle de glace est mortel.

    Les déserts brûlants sont les repaires des dragons bleus qui s’y creusent des tanières. Fins magiciens, ils attaquent souvent le voyageur qui passe à leur portée.

    Les dragons verts des forêts sont sans doute plus les plus courants de tous. Ils sont aussi les plus petits, mais pas forcément les moins dangereux. En effet, ils sont liés à la terre et disposent de toute la magie de cet élément. De plus, ils souvent belliqueux et n'hésitent pas à provoquer les combats.

    Dans les jungles et marécages, on croisera plutôt des dragons noirs, que leur robe rend difficile à repérer. Ce sont d’excellents nageurs et ils se nourrissent essentiellement d’animaux aquatiques. Ils ne se mêlent pas des affaires humaines, mais supportent mal une intrusion sur leur territoire. Dans ce cas, ils n'hésiteront pas à attaquer en crachant un jet d’acide sur leur adversaire.

    Enfin, redoublez de prudence s’il vous arrive de croiser un dragon rouge : c’est le plus redoutable de tous. Sournois et imprévisible, il n'obéit qu'à sa cupidité. Il vit traditionnels dans de profondes cavernes creusées dans les montagnes, où il entassé les richesse accumulées au fil des siècles. Aussi orgueilleux qu’intelligent, il n’a que mépris pour les humains, mais ne dédaigne pas l'occasion de croquer une jeune vierge.

    atamajakki:  Dragon busts from Pathfinder: Dragons Revisited. Metallics are on the left, Chromatics are on the right.:

     

    Un coeur pur

    Le plus noble de tous les dragons est celui dont les écailles, les ailes et la tête ont la couleur de l’or. Loin de la férocité et de la fourberie de trains de ces congénères,il est loyal, sage et pacifique. Il est fort difficile d’apercevoir le dragon d’or : il n’en n’existe que très peu au monde et ils se sont retirés de la vue des hommes, qui n’ont pas su s’en montrer digne. On dit que seul un chevalier à l'âme absolument pure peux espérer poser ses yeux sur l’un d’eux.

     

    From The Brown Mists ....:

     

     

    fleche retour


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :