• GLAURUNG

    C'est un Dragon apparaissant dans l'œuvre de J.R.R. Tolkien.

    Il est le père des dragons. Il a été élevé par Melkor en Angband au cours du Premier Âge. Il ne possède pas d'ailes, mais est capable de cracher du feu.

    Il apparaît pour la première fois lors de la bataille de Dagor Bragollach. Il constitue ensuite l'une des pièces maîtresses de Morgoth lors de la bataille de Nirnaeth Arnoediad, avant d'être grièvement blessé par le seigneur Nain Azaghâl, qui meurt dans l'entreprise. Glaurung doit se retirer.

    « Glaurung, le premier des Urulóki, les cracheurs de feu venus du Nord, sortit la nuit des portes d'Angband. Il était encore jeune et n'avait que la moitié de sa taille adulte, car les dragons grandissent lentement, s'ils vivent longtemps, mais les Elfes furent terrifiés à sa vue. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 

     

    Après deux défaites cuisantes subies par ses Orques, Morgoth chercha à créer des créatures plus efficaces, capables de se débrouiller par elles-mêmes et de tenir tête aux Elfes. En l'année 260 du Premier Âge, Glaurung, le premier des Dragons, sortit des profondeurs d'Angband et sa vue emplit les Elfes de terreur. Cependant, encore jeune et pas suffisamment cuirassé, il ne put supporter les flèches que lui décochèrent Fingon et quelques archers, et finit par être repoussé. Il resta alors plusieurs siècles à l'intérieur d'Angband pour arriver à maturité.

    Arrivé à l'âge adulte, Glaurung mena l'assaut lors de Dagor Bragollach, terrible bataille qui vit la déroute des Elfes et des Hommes dans tout le Beleriand. Vingt ans plus tard, lors de la bataille de Nirnaeth Arnoediad, il sépara les armées de Maedhros et de Fingon et fit d'innombrables ravages. Il tua le seigneur nain Azaghâl, mais celui-ci eut le temps de le blesser gravement : Glaurung fut contraint de quitter le champ de bataille.

    Plus tard, en 495 1A, il fut envoyé accompagné d'une armée d'Orques contre les Elfes de Nargothrond qu'il fit reculer avant de les réduire à néant lors de la Bataille de Tumhalad. Il pénétra dans Nargothrond et ravagea la cité, affronta Turin et l'ensorcela de son regard. Il le laissa partir puis alla s'étendre dans les cavernes désertes, sur le trésor qu'il amassa. Peu après, il attaqua le groupe qui escortait Morween et Nienor, fit fuir la première et ensorcela la seconde qui perdit la mémoire, puis retourna dans son domaine, d'où il commandait une troupe d'Orques qui ravagèrent les environs. Il fut mortellement blessé par Turin alors qu'il se rendait dans la forêt de Brethil, mais eut le temps avant de mourir de révéler à Nienor le sortilège qui la fit épouser son propre frère.


     

     

    fleche retour


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :