• LES PRINCIPAUX DRAGONS DE LA TERRE DU MILIEU

    LES PRINCIPAUX DRAGONS DE LA TERRE DU MILIEUAncagalon le Noir

    Le plus grand des dragons que créa jamais Morgoth, Ancalagon le Noir combattit une seule fois, lors de la Guerre de la Grande Colère. Eärendil, à bord du Vingilot, le vainquit, et le dragon détruisit les trois imposants sommets du Thangorodrim, ce qui laisse supposer que ce reptile était d'une taille titanesque. Après la chute d'Angband, tout comme les Balrogs, les dragons furent massacrés et les survivants se dispersèrent.

     

     

     

     

     

    Agburanar


    Ce dragon couleur bleu acier réside dans les Grottes d’Ulund. Il est rarement actif et on le trouve généralement au fond de son antre. Lorsque Agburanar quitte son repaire, il préfère s’attaquer aux proies sans défense, comme les ours ou les chèvres de montagne. Mais il rechigne toutefois pas à combattre un adversaire plus valeureux si l’occasion se présente.

     

     

     

     Bairanax

    Bairanax le Chasseur d'ours est un drake de froid ailé qui possède un certain sens de l’esthétisme. Il narre ses exploits horrifiques et ceux de sa mère parmi les eaux fleuries du Creux d’Ovir. Pourtant son audience se compose généralement des restes squelettiques de ses victimes, ours et Beijabar. Son corps couleur de rouille s’élève dans un silence majestueux pour traverser le désert qui sépare le sud de l’Ered Mithrin des régions habitées de la Forêt Noire. Là, il chasse l’ours, naturel ou de forme changée, jusqu'à ce que son immense appétit soit rassasié. Ce régime particulier lui vient de sa jeunesse où un grand ours du Nord faillit le tuer ; il se venge de cet événement depuis lors.

     

    Daelomin

    Dragon fantôme des Montagnes Grises, l’agile Daelomin survole la Brande Desséchée et le Rhovanion Septentrional à la recherche de proies et de richesses. Cette femelle est un dragon du Premier Age qui apprécie grandement les terribles affrontements que se livrent les mâles de son espèce afin d’obtenir ses faveurs. Le plus souvent, elle a d’ailleurs pour habitude de défier le vainqueur épuisé à un nouveau combat à mort.

     

     

     

    Eärcaraxë


    Eärcaraxë la Dent de la Mer est un amas de contradictions. Son corps sinueux et lisse se tord dans les eaux littorales de l’Andrast. Elle est parfaitement camouflée par ses écailles bleu de mer et aucun navire marchand, corsaire ou elfique n’échappe à son coup foudroyant. Mais malgré toute la peur qu’inspire sa gloutonnerie, Eärcaraxë n’a pas une nature aussi agressive que la plus part des dragons. Elle ne chasse que pour tromper l’appétit de compagnie de son âme ; celui-ci ne dure guère et Eärcaraxë sait que sa nature enragée surmontera ses désirs plus élévés. Ses attaques ont soulevés toutes sores de spéculations parmi les gens de la mer ; ceux-ci ont hâte de trouver une compagnie valable au drake bleu, ce qui réprimerait peut-être son agitation. Une idée a eu quelque succès : il s’aggirait de lui amener en offrande de paix une créature de pierre animée, comme un Biscornu. Mais aucun héros ne s’est présenté pour accomplir une telle quête.

     

    Itangast

    Itangast est le plus rusé de tous les drakes de l’Ered Mithrin. Il a fait sa demeure dans la Colline Dorée, un site stratégique s’il en est : il se trouve près des principales voies de migration, ce qui assure un gibier constant, ainsi qu’à proximité du Cirith Auris, la passe qui sert le plus entre le Rhovanion et la Désolation du Nord. Itangast attire un flux constant de voyageurs dans cette passe par sa simple situation : la Colline Dorée est riche de matériaux désirés par les Nains et c’est également un site funéraire sacré pour les Hommes du Nord. Quel que fut jadis son nom appréciable que les Hommes du Nord lui ont donné. Itangast signifie « mangeur d’hôtes ». Cela commémore la fois où le dragon invita les chefs des clans à dîner – son dîner.


    Leucaruth

    Leucaruth est une urulokë prompte à la colère, une dragonne ailée et cracheuse de feu. Sa haine des Nains est légendaire, et elle ne recule devant rien pour les traquer. Elle a causé la perte de nombres de téméraires expéditions naines dans les Montagnes Grises. Courageuse et impétueuse, Leucaruth n’hésite pas à prendre des risques pour connaître le plaisir de la chasse et de la mise à mort.

     

     

     

     

    Scatha


    Sans aile et sans feu, Scatha aux écailles sanglantes mérite sa réputation de « serpent ». Rejeton de Glaurung, Scatha possède l’âge et l’experience pour soutenir sa force et sa ruse. Cela fait de lui le plus grand des drakes de froid à avoir survécu au Premier Age. Il n’est jamais difficile sur les cibles de sa rapacité. Il consomme et détruit tout ce qu’il trouve en Rhovanion Septentrional ; il apprécie la délicatesse des Peuples Libres aussi souvent que possible. Son règne de terreur est finalement écourté par Fram des Eotheod en représailles de ses attaques meutrières. Le grand Serpent est éradiqué, le seul legs de ses actes horribles est un collier de dents de dragon.


    Scorba

    Scorba le Rubicond est le jeune frère de Smaug. Il possède une coloration similaire à celle de son célèbre rival, ainsi qu’une bonne part de l’ego familial. Scorba est inhabituellement fier de ses aptitudes acrobatiques en vol. Il gambade souvent au-dessus des ruines d’Angmar pour garder la forme et monter son coprs sinueux à tous les admirateurs éventuels en dessous de lui. Sa fierté s’accompagne d’un doute lancinant, un besoin d’imiter et surpasser la réputation de Smaug. Quand Smaug a choisi l’Erebor, Scorba voulu lui aussi trouver la richesse dans un trésor de Nains.


    Smaug

    Smaug le Doré était le plus puissant dragon du Troisième Age. Il quitta voici bien longtemps sa Brande Desséchée, attiré à L’erebor par les rumeurs qui circulaient quant au trésor des Nains du Mont Solitaire. Il ravagea les galeries des Nains et la ville voisine du Val avant de s’approprier l’Erebor. Jamais le désir de vengeance ne quitta le cœur du peuple de Durïn, mais ce ne devait pas être un Nain qui mettrait un terme à l’ecistence du dragon. Enragé par les énigmes et les vols de Bilbon, Smaug incendia la Ville du Lac et périt lorsque la flèche noire de Barde trouva le défaut de son épaule, seul endroit de sa peau à ne pas avoir été recouvert d’écailles invulnérables. Il s’écrasa dans le lac, et le peuple d’Esgaroth l’y laissa pourri.

    Voir article complet sur SMAUG

     

     

     

    fleche retour


  • Commentaires

    5
    polgara
    Mardi 3 Mai 2011 à 15:11
    oui, j'aime beaucoup.
    4
    silivren Profil de silivren
    Mardi 3 Mai 2011 à 15:09
    Tout à fait d'accord ! J'en suis fan depuis mon adolescence et le terme génie n'est pas trop fort pour ce grand monsieur :-)
    Merci de ta visite, tu fais le tour complet de mon blog on dirait mdr ;-)
    3
    polgara
    Mardi 3 Mai 2011 à 15:07
    Le Seigneur des anneaux, Une magnifique trilogie. Issue du génie de Tolkien.
    2
    silivren Profil de silivren
    Mardi 3 Mai 2011 à 14:49
    Merci, c'est la musique du film les 2 tours, le 2ème opus du seigneur des anneaux :-)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    polgara
    Mardi 3 Mai 2011 à 14:32
    Très bel article, avec une musique de circonstance. j'aime beaucoup.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :