• LE HAVRE

                     

     

     

     

     

    Si les premières pierres de la ville du Havre furent posées par Louis XII vers 1509, c'est François 1er qui fonda véritablement la cité en 1517, Il lui légua aussi son emblème, la salamandre, qui figure depuis sur son blason, au milieu d'un brasier : le feu est en effet supposé être le milieu naturel de ce petit dragon.
    Les armes de la ville, d'abord limitées à la salamandre, se sont enrichies au fil des siècles de fleurs de Lys, d'un soleil (aujourd'hui disparu) et d'un lion d'or.
     
    On décrit ainsi en termes héraldiques :  un écusson de gueules (rouge) à la salamandre d'argent sur un brasier d'or ; au chef d'azur (en haut, bleu), chargé de trois fleurs de lys d'or (emblème du pouvoir royal).
    On inscrivit au-dessous cette devise : Nutrisco et extinguo : "Je nourris et j'éteins", ce qui aurait le sens de : "je soutiens les bons et j'anéantis les méchants."
     
     Les trois fleurs de lys, armes des rois de France, furent ajoutées sans autorisation sous le gouvernorat du duc de Saint-Aignan (1664-1689) et surmontées d'un soleil rayonnant, symbole du pouvoir qui ne disparut des armoiries du Havre qu'au XXe siècle. 
    Celle de gauche fut recouverte par d'une partie noire portant un lion d'or... : le lion du royaume de Belgique, ajouté en 1926 avec l'autorisation de celui-ci et recouvrant l'une des trois fleurs de lys, perpétue le souvenir du séjour en exil du gouvernement belge entre 1914 et 1918, et celui de sa reconnaissance pour l'accueil réservé à ses ressortissants réfugiés au Havre.
     
     
     
     
     
     
    Les origines du Havre
     
     
    Le port du Havre, situé en Haute Normandie, fut sans doute le premier port national d'Etat créé de toutes pièces, et ce dans une perspective tant militaire et politique que commerciale et économique.

    On l'appela d'abord Franciscopolis ou Ville Françoise, en hommage à François Ier, qui prit l'initiative de bâtir à cet endroit un établissement maritime.

    Mais une antique chapelle de Notre-Dame de Grâce, située près de là, fit prévaloir le nom de Havre de Grâce.

    C'était en février 1517 ...

    A partir du XVIIIè siècle, l’enrichissement des armateurs, par les échanges avec les colonies, engendre une prospérité sans précédent. Cette croissance incite Louis XVI à commanditer la construction d’une ville neuve au Nord.

    En 1852, sous la pression d’un centre toujours surpeuplé, Napoléon IIIdécide de démanteler les enceintes, de les remplacer par de grands boulevards, et d’annexer les communes environnantes. Le Havre devient une grande ville industrielle intégrant un port voué aux trafics des matières premières (coton, café, épices, bois exotiques…) et au transport des passagers avec l’essor des transatlantiques.

    Le Havre change de nouveau après 1944. La reconstruction des 150 hectares du centre-ville est confiée à l’architecte Auguste Perret. Il y applique les principes du classicisme structurel, alliant utilisation du béton armé et vocabulaire classique.

    Depuis Juillet 2005, cet ensemble représentatif d’une exceptionnelle cohérence est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial par l’UNESCO.

     

    http://lehavre.fr/

     


  • Commentaires

    6
    Samedi 25 Juin 2011 à 13:04
    Bonjour, histoire intéressante que celle de la ville Havre, d'ailleurs toutes les histoires sont toujours intéressantes à mes yeux.
    Tu sais pour te répondre, 1.500 ¤ est un chiffre sorti de je ne sais ou par les politiques du pays, il correspond à ce que nous devrions avoir pour bien vivre, tout comme le chiffre de 600 ¤ par semaine est également "sortis", celui-ci équivaudrait à la somme d'argent nécessaire à un couple pour payer toutes ses factures sur cette durée de temps.
    600 ¤ X par 4 = 2.400 ¤ par mois ...
    Ça laisse rêveur quand on voit ce que l'on touche réellement ...
    Mais de toute façon comme chacun sait, personne ne s'y retrouve jamais dans ces chiffres tout comme personne ne s'y retrouve dans des statiques, c'est de l'abstrait somme toute, histoire de se faire une idée approximative.
    Passez tous une très bonne journée, a moitié.
    5
    Vendredi 24 Juin 2011 à 08:34
    COUCOU
    une ville que je e connais pas du tout!!
    je t souhaite une bonne fin de semaine.... BIZ
    4
    Jeudi 23 Juin 2011 à 17:40
    Coucou Sil comment vas tu? C'est magnifique le havre il y a pas mal de jolis coins a voir quand meme sur cette planete :)
    Alors oui jhonny Depp c'etait mon homme avant mdr oui maintenant c'est jim Morrison mais je craque toujours sur jhonny mais bon on peut se le partager si tu veux lol
    je te fais de gros bisous a toi et tes dragonette ;)
    3
    Jeudi 23 Juin 2011 à 13:42
    J'ai tjrs adoré les villes avec un port, le Havre, la Rochelle, Honfleur, l'île de Ré... Qu'est-ce que je ne donnerai pas pour y être! Gros bisous & merci de ton com sur ma zen'n'lady, ça me rassure...
    2
    Mercredi 22 Juin 2011 à 22:48
    Coucou Sil' ^^
    Autant son histoire est intéressante, autant son climat actuel est consternant... (trop d'usines et de métal partout ^^" )
    Passe une très bonne soirée et @bientôt
    Bisous ++$$

    ps: le logiciel n'était pas compatible pour 7 dans sa dernière version mais tu peux toujours essayer ^^
    1
    Mercredi 22 Juin 2011 à 18:38
    Coucou, je passe un peu tard aujourd'hui, jour des enfants oblige! Très bel article sur le Havre, je te souhaite une excellente soirée, bisous
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :