• GAUDIBERT D'ENTREFION

    La geste indigeste du Chevalier

    GAUDIBERT D'ENTREFION,

    Seigneur de Tourtemol

     

     

    Chansons et complaintes de la veuve éplorée

     

     

    Entendez bonnes gens bien piètre destinée

    Oyez triste sort qu'il advint par ma foé

    Ô joli damoiseau, ô gente damoiselle,

    Au pauvre chevalier car bien infortuné

    Gaudibert d'Entrefion, seigneur de Tourtemol

    Qui partions vers la gloire, jamais ne reveniez,

     

    Sa lance bien roide et toute droite dressée

    de l'antre du dragon sent déjà la fumée

    Son heaume sur les oreilles, franchit la sombre entrée,

    L'obscurité est telle qu'on dirions de la poix

    Et sans même s'en rendre compte,

    Finit dans l'estomac...

     

    Si vaches et brebis sont bonnes à dévorer,

    Un chevalier dodu se coince vite au gosier

    Une armure de fer blanc est bien dure à macher

    Triste sort d'étouffer par une viande avariée

    Sombre époque celle-ci, où l'on est plus tranquille

    A faire sur son tas d'or, sieste bien méritée,

     

    Nulle considération et non plus de respect

    Pour un pauvre dragon qui n'a rien quémandé...

     

    Moguezov

     

     
     
     
     

  • Commentaires

    2
    silivren Profil de silivren
    Dimanche 13 Mars 2011 à 18:06
    Mdr vi ben c'est comme les huitres, faut les ouvrir avant de les manger :-p
    1
    Algwen
    Dimanche 13 Mars 2011 à 15:46
    Lol, pauvre dragon! Pas facile de digérer une armure...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :