• Redoutable dragon ailé aux cornes de cerf et au visage humain, le Piasa vivait jadis au bord du Mississipi, sur les terres des indiens Illinis. Son appétit de chair humaine était si insatiable qu’il faillit bien anéantir la tribu…

    the_piasa_bird_completed_by_chapstyle-d3h8ciw

    Issu de la mythologie des indiens Illinis, le Piasa est un terrifiant dragon-oiseau avide de chair humaine. Son corps couvert d’écailles rouges, vertes et noires atteint presque 10 mètres de longueur. Il possède deux immenses ailes membraneuses et une interminable queue de serpent. Son front est orné de bois semblables à ceux d’un cerf, et son faciès hideux évoque une contrefaçon monstrueuse de visage humain. Vivant dans l’Illinois sur les bords du Mississipi, cette bête cruelle dévorait jadis sans distinction les hommes, les femmes et les enfants, à un tel rythme que la survie de la tribu était menacée.

    Le chef de la tribu, Ouatoga, était un guerrier dont la réputation de sagesse et de bravoure s’étendait au-delà des Grands Lacs. Il eut un rêve lui conseillant de servir d’appât pour attirer Piasa pendant que des guerriers se cacheraient tout près avec des flèches empoisonnées. Quand le monstre s’empara d’Ouatoga, ses guerriers la criblèrent de flèches. Pour commémorer cette victoire, les Illinis (qui donnèrent son nom à l’Etat de l’Illinois) représentèrent Piasa sur un pictogramme peint au sommet des falaises bordant le Mississippi.

    C'est le père Jacques Marquette, explorateur et missionnaire jésuite français, qui en parcourant l'Illinois en 1673 fit une surprenante découverte : sur les falaises dominant le Mississipi un monstre gigantesque était sculpté et peint sur la roche. Son guide local lui expliqua que cette peinture avait été réalisée des siècles auparavant par les indiens Illinis, et qu'elle représentait un monstre redoutable qu'ils nommaient "payiihsa": autrement dit, le Piasa. Marquette consigna cette découverte dans ses carnets de voyage et fit ainsi connaître la légende du Piasa en Europe. Hélas, vers 1850, la magnifique représentation découverte par Marquette fut détruite: l'exploitation d'une carrière à proximité entraîna l'effondrement de la falaise peinte. Au XXème siècle, ces peintures furent reconstituées au nord de la ville d'Alton, sur les bords du Mississipi, mais à plusieurs kilomètres de leur emplacement initial. On peut encore les y admirer aujourd'hui.

     
    pictogramme piasa
     
     
    fleche retour

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique