• ladon_by_trejoeeee

    La mythologie grecque regorge de dragons de trésors : leur puissance, leur ruse et leur vigilance en font de parfaits serviteurs des dieux. Ladon est l’une des créatures les plus spectaculaires de cette catégorie : son long corps de serpent est, raconte-t-on, surmonté de cent têtes aux crocs acérés, chacune parlant une langue différente

    Enroulé autour d’un fabuleux pommier d’or, Ladon veillait jalousement sur le jardin des Hespérides, aux confins du monde. Les pommes d’or étaient le cadeau de noce de Gaïa, la Terre, à Héra, et elles conféraient l’immortalité. Seul Héraclès (ou Hercule) héros mythique a réussi à vaincre Ladon et à s’emparer du trésor lors d’un de ses douze travaux (le 11ème). Pour le remercier de ses loyaux services, Héra plaça sa dépouille dans le ciel, là où se trouve désormais la Constellation du Dragon.

    Le Jardin des Hespérides est un ensemble d’îles paradisiaques que les auteurs de l’antiquité situèrent aux Iles Canaries. Lorsque Ladon fut abattu par Héraclès, son sang coula sur la terre et germa sous forme de «dragonnier», arbre célèbre des Iles Canaries qui est aujourd’hui l’un des symboles de l’île.
    La sève du dragonnier, d’un rouge intense, et la forme tordue de ses branches, semblables à un ensemble de têtes fixées sur un tronc épais, représentaient le descendant direct de cet extraordinaire dragon. Capables de vivre des centaines d’années, les dragonniers étaient vénérés par les anciens habitants de Tenerife. Le spécimen le plus célèbre et le plus âgé se trouve à Icod de los Vinos, au nord de Tenerife et est devenu une véritable attraction touristique.
     

    Dracaena
     
     

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique