• Alexandre le Grand est l’un des personnages les plus célèbres de l’Antiquité. Couronné roi à 20 ans, victorieux de nombreux combats, il a conquis un immense empire allant de la Grèce à l’Inde. Par ses succès militaires, il contribua également au développement de la culture grecque en dehors de ses frontières

    alexandre
     

    Peu de guerriers, même parmi les plus valeureux, ont réchappé à leur affrontement avec un basilic. On raconte ainsi qu'Alexandre le Grand, lorsqu'il était en route pour conquérir les Indes, avait son armée menacée par de nombreux basilics. Il parvint toutefois à les vaincre en employant une ruse. D’après Brunet Latin, encyclopédiste du XIIe siècle, il aurait fait fabriquer des ampoules de verre pour protéger ses hommes du regard foudroyant de plusieurs basilics. Ils se glissèrent à l’intérieur et purent occire de leurs flèches les terribles reptiles sans crainte d’être vus. Le légendaire du basilic ajoute qu’on peut le tuer grâce à un miroir tourné vers lui. Le reflet de son propre regard le foudroie.  Alexandre le Grand aurait également fait forger un bouclier poli comme un miroir afin de se protéger de ces créatures .

    L'armée d'Alexandre en réchappa sans trop de mal, contrairement à malheureux guerrier cité par Pline l'Ancien : "un cavalier ayant frappé le basilic de sa lance, le venin remonta le long de cette arme et tua non seulement l'homme mais aussi le cheval."

    Alexandre le Grand, maître de la Grèce, de l'Egypte et de l'Asie, meurt de la fièvre à 33 ans à Babylone. L'Empire qu'il a conquis en une décennie et qui s'étend de la Grèce aux bords de l'Indus, ne lui survivra pas : dès sa mort, il sera partagé entre ses généraux. Le mythe du conquérant Alexandre le Grand sera entretenu par les historiographes orientaux et occidentaux.

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique