• tr1kv0k1

     

    Paliers de l'imagination,
    en méditation je vois un dragon.
    La chaleur de mon corps,
    vapeur glacée du lac,
    mythe ancestral,
    émanation des forces,
    guerre des dominances,
    j'implore le dragon.

    Tes ailes t'emmènent boire le soleil,
    et réchauffent mon coeur
    De ton souffle s'échappe mes rancoeur.
    J'ouvre les yeux :
    le grand serpent de mer se retire des flots.
    Infini de grandeur,
    illusion de l'imagination,
    avec passion je reste avec le dragon.

    Son âme, ici ou ailleurs,
    je laisse entrer le dragon
    au dessus de ce lac.
    Aura en suspend,
    maître du monde,
    je vois mille tonnes de fureur
    qui déploient enfin ses ailes.
    est ce la vapeur de son âme?

    Aura en suspend,
    je garde le dragon en moi.
    Pendant l'aurore
    de sa naissance,
    soif de fureur,
    cette haine qu'il observe,
    il la deviens il la comprends.
    Fontaine de magma,
    plasmatique hurlante,
    j'entends bouillir le sol.
    Lave devint roche,
    l'autel du noyau terrien,
    ici le dragon se ressource.

    Il décuple d'énergie.
    Sa prophétie se dévoile.
    Noble dragon,
    fantôme des brumes
    au dessus de ce lac,
    il n'y as plus de fournaise rougissante
    à l'horizon ou est l'infini dieu soleil.
    Le dragon reviens,
    furieux de voir tomber le jour,
    il s'envole au dessus du monde.

    Je reste avec le dragon,
    il repousse sans limite sa vitesse.
    il approche de l'infini.
    Je reste avec le dragon,
    il implore le soleil,
    sa forme dans les nuages,
    une détonation rougissante
    et chaleureuse,
    son âme, sa fureur,
    a allumé un brasier
    dans mon coeur 

     

    Dragon-de-Feu-allant-vers-la-droite
     
    fleche retour

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique