• Depuis des temps immémoriaux,
    vous êtes tombés dans l'oubli.

    Tout ce feu, toutes ces flammes,
    les hommes ont préféré vous fuir.

    Mais voilà que revient le temps,
    de réhabiliter le feu.
    Et dans le grand giron de l'univers,
    vous avez répondu "présents".

    Vous, et vos frères,
    gardiens des temps anciens,
    revenez pour insuffler en nos cœurs,
    la force du souffle du feu.
     
    vrac-258
    Frères Dragons, soyez les bienvenus !
    Sans vous, ce monde semblait bien froid.
    Les glaces des continents sans colère
    gagnent nos vies dans la crainte depuis des lustres.
    Puissiez-vous nous montrer la voie,
    pour réveiller en nous, le feu sacré,
    ce feu intérieur qui irradie, et met en marche.
    Ensemble, réveillons la flamme endormie.

    Car le feu manque, sur nos routes si pâles.
    Ce feu qui crée, qui dessine nos élans,
    aidez-nous à l'apprivoiser, l'honorer,
    car le feu purifie aussi, et détruit, dans son autre extrême.

    La peur nous a longtemps poussés,
    à mettre nos feux vibrants sous cloche.
    Mais dans le même geste apeuré,
    le feu de vie est aussi passé à la trappe.

    Aujourd'hui vient le temps,
    de réhabiliter ce feu appauvri d'avoir été bridé.
    Aujourd'hui vient le temps,
    de brûler d'un feu incandescent et lumineux.

    Intensité. Présence. Mouvement.
    Vous, gardiens du feu, nous montrerez la voie.
    Pétillance, créativité, enthousiasme.
    Nous, humains de feu, trouverons notre voie.
     
      
     
     
    Poème publié avec l'aimable autorisation de Gaelle
     Le blog d'une kinésiologue en Bourgogne   
    Merci à vous
     
     

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique