•  

    Passant près d'une ferme , Susanoo, un grand guerrier, entendit des sanglots. Il s'approcha et vit un homme, une femme et une jeune fille. Le vieillard lui appris que sa fille, Kunisada, était la dernière de ses huit fille , les autres ayant été dévorées par un horrible dragon à huit têtes. Le lendemain à minuit, le dragon devait venir chercher Kunisada. Susanoo fut sensible à la détresse des parents et encore plus à la beauté de la jeune fille.


    Au cours du repas du soir, Susanoo parla peu mais il réfléchit intensément , ne levant les yeux que pour regarder la fraîche Kunisada. Avant de se coucher, il visita les bâtiments et en particulier les réserves de nourritures. Il demanda au vieil homme de convoquer tous les habitants de la région pour le lendemain , munis de leurs outils. Enigmatique, Susanoo ne dévoilait rien de son plan.

     Au petit matin , les paysans , anxieux, discutaient à voix basse , leurs outils à la main, attendant les ordres. Susanoo apparut et leur donna des ordres précis. Tous entreprirent alors d'abattre les arbres pour construire une barrière étrange : une gigantesque et robuste palissade percée de huit portes. Une heure plus tard, elle barrait tout le fond de la vallée, ne ménageant que huit passages face à la maison de Kunisada. Quand tout fut terminé, Susanoo se dirigea vers la réserve, en sortit huit lourds tonneaux puis en plaça un derrière chacune des huit portes.

    Le monstre approchait. Susanoo fit sauter les couvercles des tonneaux et une forte odeur de saké se répandit aussitôt. Il se dissimula ensuite derrière une charrette pour ne pas éveiller la méfiance du monstre. Pourtant le dragon flairait un piège. Cette barrière lui déplaisait. Il la secoua violemment avec ses pattes griffues mais elle résista. Il s'arrêta lorsqu'il sentit une douce odeur qui effleurait ses naseaux. Il reconnut l' odeur du saké, un breuvage qu'il adorait. Toutes babines baveuses, le dragon s'attaqua de nouveau à la barrière. Elle tenait bon. Il passa alors une seule tête par une porte, toujours méfiant. Cette tête se régala du contenu du tonneau . Les autres têtes prirent alors chacune une porte pour se régaler à leur tour.
    Vif comme l' éclair, Susanoo bondit hors de sa cachette et trancha la première tête. Sous l'effet de la douleur le monstre se releva, brisant en partie la barrière. Le dragon tarda à attaquer car il titubait sous l'effet de l'alcool. Il n'arrivait pas à coordonner toutes ses têtes. Susanoo les trancha une à une .
    Kunisada était sauvée !


    Dans la queue du dragon, Susanoo découvrit une épée magique, une épée sacrée qu'il offrit au premier empereur du japon. Après sa victoire il épousa Kunisada.

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique